Conférence de Jean-Olivier Viout,

Le procès de Klaus Barbie

19 Janvier 2018

le public Clic sur image pour agrandir

Le 19 Janvier 2018, les Amis de Montmélian et de ses Environs organisaient leur première  conférence  de l’année avec la venue du procureur général honoraire Jean-Olivier Viout pour évoquer les souvenirs du retentissant procès de Klaus Barbie, le premier  instruit en France pour crime contre l’humanité et dont les images ne furent  autorisées à la diffusion que depuis l’année 2017.

Le procès de Klaus Barbie s'est tenu devant la Cour d'assises du Rhône entre le 11 mai et le 3 juillet 1987.

Durant cette conférence Mr Viout, évoqua, non seulement le procès, mais la biographie et les péripéthies de l'appréhension du SS Klaus Barbie, lequel vivait sous une fausse identité en Bolivie.

Pour en savoir plus:

Klaus_Barbie

France Culture Procès Barbie

Clic sur image pour agrandir

Le choix de l’amphithéâtre Pierre Cot s’avéra judicieux, puisqu’une salle plus petite n’aurait pu accueillir la totalité du public venu nombreux.

En effet des personnalités non seulement de Savoie, mais aussi des départements voisins, de la Haute Savoie, de l’Isère et même de l’Ain s’étaient jointes à celles des sociétés d’histoire, des associations patriotiques ( Souvenir Français , ANACR)  et de nombreux élus. Parmi les personnalités on remarquait la résistante Madame Renée Portier, le juge honoraire Michel Terrier, Jean-Claude Dugave greffier au procès, et le bâtonnier des avocats maitre Bernard Coutin.

Clic sur image pour agrandir

On notait aussi la présence des professeurs   de la classe Sécurité Défense du lycée Louis Armand ( Madame Laure Bonnet), les professeurs d’histoire du lycée du Nivolet de La Ravoire et du collège de Montmélian.  Madame le maire Béatrice Santais avait tenu à être présente en fin de conférence malgré une journée très chargée avec la venue du Premier ministre à Montmélian.

Clic sur image pour agrandir

Jean-Olivier Viout éclaira le public sur l’aspect juridique du crime contre l’humanité à différencier de celui du crime de guerre. Il évoqua ensuite les conditions de l’expulsion de Barbie de Bolivie où il s’était réfugié, la constitution du dossier de l’accusation, la préparation de ce procès hors norme et les principaux épisodes de son déroulement. Des extraits de films tournés lors du procès ont été projetés montrant la différence entre la barbarie nazie par opposition à l’humanité et au courage de ces victimes qui allaient enfin voir « le boucher de Lyon » être condamné à la perpétuité pour crime contre l’humanité par la justice de leur pays.

Clic sur image pour agrandir

Le public fut très sensible à l’énergie, et au talent oratoire, que mit Jean-Olivier Viout pour expliquer cette affaire, devenue historique. Ce conférencier de talent est sollicité partout en France. Que ce soit par le Conseil d’orientation du Mémorial national de la prison de Lyon Montluc , à Chambéry, à Betton-Bettonnet et partout en France. Ceci pour que les jeunes générations ne prennent pas le risque de revivre le passé en l’ayant oublié. L’actualité du monde nous montre malheureusement que les vieux démons ne sont pas aussi éloignés de nous et qu’ils peuvent ressurgir à tout moment si nous oublions le passé.

Clic sur image pour agrandir
Béatrice Santais, Maire de Montmélian, félicite Mr Viout pour sa conférence.

Clic sur image pour agrandir
Une vue partielle du jury de la Cour d'assisses.


Qui est Jean-Olivier Viout ?

Source : Wikipedia

Viout Procureur Général Jean-Olivier Viout, Procureur Général. Collection privée.

Jean-Olivier Viout, né le 7 novembre 1946 à Chambéry (Savoie), est un magistrat honoraire français.
Élève du lycée Vaugelas de Chambéry puis étudiant en droit à Grenoble, il est admis au concours de l'École nationale de la Magistrature (ENM) en 1970.
Guide-conférencier de la ville de Chambéry de 1964 à 1971.
Poursuivant sa carrière de Magistrat, franchissant les différents grades de substitut à Annecy, puis Procureur de la République à Albertville, il est nommé substitut général à Lyon le 7 mai 1985, il assiste Pierre Truche au cours du procès de Klaus Barbie en 1987.
Il accède aux fonctions d'avocat général en 1990.
Il est nommé procureur général près la cour d'appel de Grenoble, d'avril 2001 à septembre 2004,
puis procureur général près la cour d'appel de Lyon, de septembre 2004 à septembre 2011.

Il est président de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Savoie depuis 2012.

N.B.: Il est membre de notre association: Amis de Montmélian et de ses Environs.

Décorations

  • Commandeur de la Légion d'honneur (2016)
  • Commandeur de l'ordre national du Mérite (2002)
  • Officier de l'Ordre des Palmes académiques
  • Medaille d'honneur de l'аdministration penitentiaire (2004) (échelon or)
  • Médaille d'honneur des villes de Grenoble et Chambéry

Publications

Jean-Olivier Viout a publié de nombreux articles au niveau local : Le Dauphiné libéré, Mémoires de l'Académie de Savoie, Bulletins de la Société des Amis du Vieux Chambéry, Mémoires et Documents de la Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, ou national.

Il publie également des ouvrages consacrés à l'histoire locale et la ville de Chambéry :

  • Chambéry au fil d'un siècle : 1900-2000, éd. La Fontaine de Siloé, 2001, 334 pages (ISBN 978-2-84206-154-8).
  • Chambéry intime, Alan Sutton, Joué-lès-Tours, 2002, 143 pages (ISBN 978-2-84253-661-9).
  • Chambéry 1944, éd. La Fontaine de Siloé, 2012, 374 pages (ISBN 978-2-84206-552-2).
  • Chambéry : Traces d'histoire, éd. Le Dauphiné libéré, 51 pages.
  • Jean Moulin en Savoie, éd. La Fontaine de Siloé, 2016, 231 pages.

Remerciements à Michèle Soranzo-Berlioz et Jean-Yves Sardella pour leurs photos.


Rédigé le 04 Février 2018.


Logo Amis de Montmélian et EnvironsL'association des "Amis de Montmélian et de ses Environs" a pour but de regrouper les personnes intéressées par la Commune de Montmélian et de ses environs en ce qui concerne le terroir, les habitants et les habitations, le paysage, les sites naturels et archéologiques et monuments et en général l'histoire et tous les problèmes d'environnement dans le présent et dans l'avenir.
Elle se propose de contribuer à conserver, mettre en valeur et développer tout ce qui est susceptible d'accroître à Montmélian la qualité de la vie sous toutes ses formes, d'aider au culturel et en général de permettre au pays de tenir son rang conformément à sa situation et à sa disposition, à l'exclusion de toutes discussions politique ou religieuse.